Réussir sa candidature de A à Z

STAGE À L'ÉTRANGER ERASMUS


La période de recherche de stage est relativement angoissante pour l’étudiant… Quand commencer ? Qui contacter ? Quelles expériences choisir ? C’est un travail difficile qui demande beaucoup de temps et d’efforts. Mais pas de panique ! Nous avons listé pour vous les bonnes pratiques à avoir pour réussir sa candidature !


Réussir sa candidature de A à Z

1. Se connaître soi-même


Avant toute chose, il est important de se connaître soi-même. En effet, le stage que vous chercherez devra non seulement correspondre et participer à votre projet professionnel, mais aussi être en corrélation avec vos valeurs. Il est important de choisir une entreprise qui partage vos valeurs pour que vous puissiez vous épanouir personnellement. Par ailleurs, être en corrélation avec les valeurs de l’entreprise peut aussi jouer en votre faveur lors des entretiens oraux !


2. Quand commencer ?

Il est important de ne pas démarrer ses recherches quelques semaines avant le début de la période de stage, et ce pour plusieurs raisons. Premièrement, commencer à postuler quelques mois à l’avance peut vous permettre de vous mettre dans une situation où vous avez le choix. En effet, quoi de mieux pour trouver le stage idéal que d’avoir une large gamme de choix ? De plus, plus la date butoir approche, et plus l’absence de stage est susceptible de vous provoquer de l’anxiété. Alors pour votre bien-être personnel, cherchez un peu à l’avance ! Attention cependant à ne pas postuler trop tôt… Il est évident que si vous envoyez votre CV 8 mois avant, il y a de grandes chances pour que ce dernier se perde dans une pile de papiers !


3. Où rechercher son stage ?


Internet est un outil magique qui nous permet de trouver bien plus de possibilités que l’on aurait pu l’imaginer, alors profitez-en ! Il existe de nombreux sites de recherche de stages, que ce soit en Belgique ou partout ailleurs : Jobteaser, Welcome to the Jungle, aidostage… Mais un outil est souvent oublié lors de la recherche de stage : LinkedIn ! En effet, de nombreux employeurs sont très présents sur LinkedIn pour une raison bien simple : certaines entreprises peuvent recevoir des centaines de CV par jour, tous plus beaux et personnalisés les uns que les autres. Toutefois, bien remplir son profil sur LinkedIn permet d’avoir un CV standardisé qui sera rapide et facile à lire pour l’employeur habitué de LinkedIn, alors à vous de jouer !


Certaines plateformes proposent également des journées de rencontres avec des employeurs, n’hésitez pas à vous inscrire. Vous pourrez y poser vos questions, et si c’est en physique, laisser votre petit CV !



4. En parlant de CV…


Le CV est la première impression que vous renverrez à l’employeur, alors il doit être parfait, et surtout clair ! Il est judicieux de commencer votre CV par une petite phrase de présentation – ce que vous recherchez, pour combien de temps, et même parfois les raisons (prétendre par la suite à une alternance, vouloir gagner de l’expérience…). Si vous avez énormément d’expériences, il est préférable de personnaliser le CV pour les différentes offres en mettant uniquement les expériences pertinentes pour le poste auquel vous postulez. En ce qui concerne les compétences, en plus des langues accompagnées de leur niveau, n’hésitez pas à mettre toutes vos compétences IT, y compris celles qui vous paraissent “banales”. N’oubliez jamais que tout le monde n’est pas à l’aise avec les nouvelles technologies, il est alors indispensable de mentionner la maîtrise d’un logiciel courant ! Enfin, préciser vos centres d’intérêt peut vous être favorable en entretien oral. Qui sait, vous partagez peut-être une grande passion avec votre futur employeur ! Cela peut créer un sujet de discussion lors d’un entretien et vous mettre plus à l’aise. Et évidemment, on ne vous le dira jamais assez, il est impératif qu’il n’y ait aucune faute d’orthographe, alors n’hésitez pas à faire relire votre CV à tous vos amis !


PS : en ce qui concerne la photo sur le CV, même si c’est une pratique de moins en moins courante, vérifiez tout de même les normes en fonction du pays où vous postulez !


5. La lettre de motivation

C’est un sujet qui est énormément discuté. Certaines entreprises la demandent, d’autres l’évitent à tout prix. Si elle est demandée dans l’offre, c’est le moment d’utiliser votre plus belle plume et de leur écrire une lettre personnalisée. Pour personnaliser au mieux sa lettre, il faut soigneusement lister les critères de sélection et compétences de l’entreprise présents dans l’offre. Cela étant fait, il ne vous restera plus qu’à rédiger un paragraphe expliquant vos expériences (professionnelles, sportives, scolaires…), qui vous ont permis d’acquérir les compétences et qualités que l’entreprise demande.


6. La réponse de l’entreprise…


Si l’entreprise vous répond positivement, et qu’elle vous demande un entretien oral, veillez à bien connaître l’entreprise en ayant effectué des recherches au préalable. Et surtout, ne stressez pas ! Vous avez déjà passé la grande étape des CV, alors ayez confiance en vous et montrez le meilleur de vous-même lors de l’entretien.


Si malheureusement l’entreprise vous répond négativement, on ne se décourage pas ! Par ailleurs, tout comme vous avez pris le temps de postuler, l’employeur a pris le temps de vous répondre. Alors un petit message de remerciement pour avoir pris le temps d’analyser votre candidature et de vous répondre sera toujours apprécié. Cette attention à laquelle tout le monde ne pense pas peut faire en sorte que l’entreprise conserve votre candidature pour plus tard !


Maintenant que vous avez toutes les clés en main pour réussir, n’hésitez plus, à vos CV, prêt, partez !